Les intérêts du catamaran sur un voilier classique

Le gros avantage du catamaran sur le monocoque est qu’il se déplace à plat. Sur un monocoque qui gîte à 45 degrés au prêt, vous avez beaucoup de mal à vous déplacer, à lire une carte pour faire le point, à préparer un repas ou un café.

Comparer la gîte (inclinaison) d’un catamaran

par rapport à celle d'un voilier classique.

par rapport à celle d’un voilier classique.

Sur un voilier traditionnel, pour aller du cockpit au carré, vous descendez de façon acrobatique par l’échelle de coupée. En navigation, les affaires doivent être rangées dans des coffres ou des placards verrouillés.
Il est même très difficile de se tenir assis ne serait-ce que pour lire une carte ou un livre; préparer un repas ou manger à table est quasi impossible.
De même dormir dans un lit incliné est très inconfortable. Les cabines arrières d’un monocoque, situées sous le cockpit, de part et d’autre du moteur, sont bruyantes, étroites et très basses de plafond. Une longue navigation devient vite pénible.
Le multicoque au contraire est beaucoup plus spacieux; l’immense carré est entièrement entouré de baies vitrées procurant une grande luminosité intérieure. Le grand et confortable cockpit extérieur est recouvert d’un bimini rigide protégeant de la pluie et du soleil. Cockpit et carré sont de plain-pied assurant une circulation facile et sécurisée.

Le catamaran possède quatre cabines avec hauteur sous plafond de deux mètres sur toute la surface, lit deux places de grande taille, placard; équipées chacune d’une salle d’eau privative avec douche et WC électrique.

Comparer l’espace et la luminosité du roof d’un catamaran

à celui plus exigu et sombre d’un voilier de même longueur.

Le catamaran naviguant à plat, il permet au contraire de se déplacer très facilement et en toute sécurité sur l’ensemble du bateau. Préparer un repas, manger à table et lire une carte en navigation, ne pose aucun problème.
Ancré dans une baie, ou amarré à une bouée, le bateau est beaucoup plus stable et confortable; son faible tirant d’eau lui permet d’accéder au plus près des plages ou dans des endroits peu profond.
Les marches à l’arrière des coques permettent de descendre facilement à l’eau pour nager, prendre l’annexe ou pêcher. Ses deux longues quilles lui permettent de s’échouer à plat à marée basse sans risque de se renverser.
Ses deux moteurs, en lui permettant de tourner sur place, facilitent les manœuvres au port.
En conclusion, on peut dire que le catamaran est plus adapté à une navigation familiale ou avec des équipiers moins aguerris.

Revenir au début de la page « Les intérêts du catamaran sur le voilier ».
Suite vers la découverte de la Martinique et des Antilles (la Guadeloupe, Saint Vincent et les Grenadines).
Retour à la description détaillée du catamaran Lagoon 400.